Posted in S01E01 : Pour les sérivores

La série Netflix You, au final, ça donne quoi ?

La série Netflix You, au final, ça donne quoi ? Posted on 5 février 2019Leave a comment

C’est assez étrange. You, c’est LA série Netflix dont tout le monde parle ces derniers temps. Visiblement soit on aime, soit on déteste. Pourtant, bien qu’elle soit sortie depuis quelques temps aux US, la série a attendu d’arriver sur Netflix pour faire le buzz. Alors, histoire de faire preuve d’originalité, moi aussi je me suis mise à la regarder. Le moins que l’on puisse dire, c’est que je ne suis que moyennement convaincue… Entre les incohérences scénaristiques et certaines aberrations qui énervent, la série Netflix You ne m’a pas fait fondre.

Résumé de la série Netflix You :

Joe, le gérant d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par Beck, une jeune aspirante écrivaine qui partage sa passion pour les livres et pour la poésie. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir en permanence où elle se trouve et ce qu’elle fait, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance. Quitte à commettre des actes totalement fous…

Non mais sérieusement, pas de rideaux au rez-de-chaussé ?!

C’est une des phrases que vous avez peut-être pu voir sur les réseaux sociaux ces derniers temps. Alors oui, il parait que dans certains pays ça se fait. Vraisemblablement les personnes seraient moins curieuses et ne regardent pas à l’intérieur des appartements. Déjà je me pose la question quant à cette pratique, je ne suis pas persuadée que ce soit le cas aux États-Unis. Et quand bien même, entre passer simplement devant sa fenêtre dans la journée et se masturber ou faire l’amour devant les fenêtres alors qu’il fait nuit dehors et lumière toutes allumées à l’intérieur il y a un monde…

Attention, je ne dis en aucun cas que cette exhibition patente justifie un harcèlement comme Joe sait si bien le faire ! Avouons-le, ce genre de détail est assez dérangeant dans une série. Personnellement, ils m’ont empêchée de me plonger totalement dans l’histoire. Alors pendant plusieurs jours j’ai totalement décroché. Ne souhaitant plus vraiment regarder la fin. Mais voilà, on m’a fait comprendre que les épisodes suivants étaient plus palpitants, alors je me suis accrochée.

Copyright Lifetime

Une suite en dents de scie après des épisodes assez plats

Alors oui, je ne vais pas mentir, passé les premiers épisodes, certaines scènes m’ont clairement tenues en haleine. Pour autant, elles étaient assez peu nombreuses. Pas assez nombreuses pour que je binge-watch cette série. Je peux comprendre que l’on l’aime beaucoup mais, pour ma part, j’ai trouvé que You manquait d’un petit quelque chose. Peut-être de crédibilité ? Le crime parfait existe t-il vraiment au point que, malgré de grosses incohérences, on s’en tire aussi bien ? Si c’est le cas, c’est plutôt inquiétant.

You, la série qui contient sa dose de rumeurs creapy

Beaucoup de séries ont leur rumeurs inquiétantes. Ici, ce n’est pas une rumeur mais plutôt un fait. Non, Joe n’est pas le prince charmant mais plutôt un grand psychopathe avec quelques soucis légèrement plus profonds qu’un simple désir d’appropriation. C’est un être malsain. Pourtant, Penn Badgley (Dan Humphrey dans Gossip Girl si jamais vous êtes passés à côté de cette info) reçoit fréquemment des messages de fans exprimant leur attirance pour Joe. Jusqu’ici tout va bien, cette attirance ne pourrait être que physique. Mais tout devient plus compliqué lorsque l’acteur est contraint d’expliquer à ses fans que non, Joe n’est pas un homme idéal et que ses actes ne sont en aucun cas justifiables sous prétexte qu’ils sont fait “par amour”. Pour ma part, je ne vous recommanderai pas de regarder cette soirée en couple lors de la Saint Valentin, niveau symbolique on a déjà trouvé mieux…

En réalité, je vous conseillerai cette série si vous ne souhaitez pas vous prendre la tête et surtout si vous ne vous attendez pas à un chef d’œuvre ni à un thriller. Si vous voulez passer un bon moment en revanche allez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *