Posted in S01E01 : Pour les sérivores S01E03 : Les sélections

Vanity Fair, le drama romantique et sa sélection de séries

Vanity Fair, le drama romantique et sa sélection de séries Posted on 2 février 2018Leave a comment

Ce week-end, j’ai profité du fait que j’étais seule à l’appartement pour regarder avec délectation Vanity Fair : La foire aux vanités avec Reese Witherspoon. Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai aimé. Quoi que, étrangement, ce film est encore dans ma mémoire depuis le générique de fin. A vrai dire je l’ai aimé mais je ne sais pas tout à fait quoi en penser. C’est assez étrange comme sensation.

Et oui, aujourd’hui je ne vous parle pas d’une série mais bien d’un film. Après, je ne vais pas vous laisser sur votre faim et vous propose une petite liste de séries et de films à voir  dans ce style à la fin de cet article.

 

Résumé de Vanity Fair

Fille d’un artiste peintre anglais sans le sou et d’une chanteuse de cabaret française, Becky Sharp rêve d’un avenir plus faste que ses origines ne lui permettent.
Jeune orpheline, Becky quitte le pensionnat de Miss Pinkerton, résolue à se hisser au sommet de la société, par tous les moyens à sa disposition. Elle va déployer toute son intelligence et son pouvoir de séduction pour progresser au sein de la haute société britannique du début du XIXe siècle.

film vanity fair

Un personnage principal fort

Déjà, j’aime beaucoup Reese Witherspoon, sa fraicheur, son sourire… C’est une actrice pétillante qui mérite grandement d’être suivi de près. Autant dire qu’elle est un des atouts m’ayant poussés à regarder ce film. Et surtout à le mettre dans ma liste Netflix. Son personnage est également très intéressant. Manipulatrice, elle n’en reste pas moins attachante. On s’identifie très rapidement à elle. Mais voilà, son côté peste reste parfois assez troublant et l’on aurait envie de la secouer par moment.

Pas la suite, j’ai appris que le personnage de Becky Sharp avait entre autre inspiré Margaret Mitchell, l’auteure d’Autant en Emporte le vent. A vrai dire, c’est vrai que l’on retrouve un peu de Becky dans Scarlett. On y retrouve le côté fort, débrouillard, mais également le côté manipulateur et peste. Ce qui rend Vanity Fair vraiment très intéressant.

vanity fair

Satire sur le monde de l’ère Victorienne encore actuel

L’histoire de Vanity Fair est avant tout l’histoire d’une petite fille qui veut grimper l’échelle sociale à tout prix. William Makepeace Thackeray, auteur de l’histoire originelle, y dépeint la société dans laquelle il vit de manière à la dénoncer. Le tout de manière plutôt mordante. Ce qui est assez drôle, c’est que la société qu’il montre dans sa nouvelle est toujours autant valable aujourd’hui.

Cette volonté de se mettre en avant par tous les moyens et de chercher la gloire peut être facilement visible à l’heure actuelle. Notamment dans la télé-réalité.

vanity fair

Un casting au top

Le casting entier est rafraichissant. Je ne vais pas encore une fois vous parler de Reese (parfaite vraiment dans le rôle de Rebecca Sharp), mais du reste du casting et notamment des deux personnages masculins. Jonathan Rhys Meyer n’est pas vraiment surprenant dans son rôle. Il y joue un jeune homme arrogant et ambitieux. Ce qui, franchement, lui va parfaitement bien ! Il est très bon dans ce rôle mais, rien de nouveau dans le jeu d’acteur. En revanche, le moins que l’on puisse dire c’est que son rôle m’a donné envie de revoir la série The Tudor. En revanche, j’ai découvert et grandement apprécie le jeu de James Purefoy qui y tient le rôle de Rawdon Crawley : hyper attachant et charmeur !

 

Les séries à voir si vous aimez Vanity Fair :

 

guerre et paix serie 2016

Guerre et Paix

L’adaptation du roman de Tolstoï qui raconte le règne du Tsar Alexandre Ier et le triangle amoureux entre Natasha Rostova, Pierre Bezukhov et Andrei Bolkonsky.

 

Ross Poldark saison 4

Poldark

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d’Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu’un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s’est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n’est perdu…

 

tudor saison 1

The Tudor – Un classique !

La vie très tourmentée du jeune Henry VIII lors de son début de règne au 16ème siècle en Angleterre ! De ses relations tumultueuses avec les femmes à ses alliances politiques…

 

victoria serie

Victoria

Les jeunes années de la vie de la Reine Victoria, de son arrivée sur le trône à l’âge de 18 ans en passant par ses premiers émois et son mariage avec le Prince Albert.

 

outlander saison 1

Outlander

Les aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d’espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d’épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s’enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables

 

white queen saison 1

The white queen

En 1464, l’Angleterre est en guerre depuis neuf ans. Deux familles, les York et les Lancaster, s’opposent violemment pour s’emparer du trône. Entre manigances, déceptions et trahisons, trois femmes – Elizabeth Woodville, Margaret Beaufort et Anne Neville – vont avoir un rôle déterminant dans l’Histoire. Chacune va défendre à sa façon sa cause et celle des êtres aimés.

 

Si vous en avez d’autres en tête n’hésitez pas à me le dire pour que je les dévore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *