Posted in S01E04 : Les coups de coeur

Que vaut vraiment The Umbrella Academy ?

Que vaut vraiment The Umbrella Academy ? Posted on 3 mars 2019Leave a comment

The Umbrella Academy, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Que ce soit pour sa bande annonce de dingue, pour ses acteurs qui envoient du lourd, pour son ton décalé ou tout simplement parce que vous avez traîné sur les réseaux, Umbrella Academy ne vous est pas inconnu. Après Sex Education, c’est la nouvelle série Netflix à voir.

Vaut-elle vraiment le coup ?

Un mot : OUI ! Cette série n’est pas seulement une série dite fantastique. Elle est drôle, décapante, noire avec son lot d’anti-héros et de scènes d’action. Bref, elle est multi-type et peut plaire à bon nombre d’entre-vous. La bande annonce est sortie il y a maintenant pas mal de temps et autant vous dire que la date était bien notée dans mon agenda depuis. Comment ça c’est étrange de noter une sortie de série ? Pas du tout !

Quoi qu’il arrive, bien que l’article ai mis pas mal de temps à sortir ici, j’ai dévoré la série dès sa sortie et en quelques jours seulement. 4 pour être précise. Et croyez-moi, si j’ai mis quatre jours à la regarder, c’était pour en garder un petit peu et ne pas tout finir trop vite.

Résumé de la série Netflix The Umbrella Academy :

En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n’étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l’équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l’occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père. La famille désunie se sépare cependant de nouveau, incapable de gérer des personnalités et des pouvoirs trop différents, sans même parler de l’apocalypse qui menace…

Une série qui ne vous laisse pas de marbre

Vous avez peut-être entendu parlé de Klaus. L’un des enfants de la fratrie interprété par Robert Sheehan. Pour beaucoup il est le chouchou. Alors oui, son personnage est dingue, l’interprétation est top. Mais voilà, je n’arrive pas à le préférer. Tout simplement parce que j’aime beaucoup chacun des personnages qui, tour à tour, arrivent à me surprendre, créer un sentiment particulier qui me fait l’aimer. Que ce soit pour 5 minutes ou l’épisode entier.

Prenez Numéro 5 par exemple. Il est tout simplement brillant, l’acteur Aiden Gallagher est parfait dans ce rôle et, je dois dire, bluffant. Ce jeune acteur de 15 ans à tout d’un grand et arrive à surpasser ses aînés dans The Umbrella Academy. Les acteurs secondaires ne sont pas en reste pour autant. Bref, côté casting il n’y a, pour ma part, aucune fausse note. Vous pourrez même y voir Mary J Blige ! Si jamais son nom vous dit quelque chose mais que votre mémoire vous joue des tours : un petit rappel.

Et côté bande originale, il n’y a aucune fausse note non plus. Les passages musicaux sont bien orchestrés et assumés. Donnant la plupart du temps un aspect loufoque et décalé à la série. Alors si vous vous sentez obligés d’écouter encore et encore la playlist de la série (que je vous donne en bas), ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas seul(e)

Copyright Christos Kalohoridis/Netflix

Et qui sait vous appâter avec des non-dits

Comme toutes les bonnes séries, The Umbrella Academy ne donne pas toujours toutes les infos. Parfois, les scénaristes nous donnent une piste ou deux sans plus. Laissant la place à notre imagination de s’aventurer dans des recoins qu’eux-même n’avaient probablement pas imaginé. C’est à la fois une bonne chose et une mauvaise. Une bonne parce que ça nous laisse sur notre faim, souhaitant toujours mettre l’épisode suivant en espérant obtenir les réponses à toutes nos questions. Une mauvaise, parce que nous n’avons pas forcément toutes les réponses, même à la fin de la saison. Avouons-le, c’est très frustrant.

Et pour finir, n’hésitez pas à vous mettre l’eau à la bouche avec la bande originale de la série

On dit souvent qu’il ne faut pas survendre les choses. Je suis plutôt d’accord. Alors peut-être devrais-je conclure en vous disant que cette série reste particulière et que non, ce n’est pas le type de série que tout le monde aime. Loin de là.

Copyright Christos Kalohoridis/Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *