Posted in S01E01 : Pour les sérivores

The Musketeers : l’adaptation anglaise des trois mousquetaires

The Musketeers : l’adaptation anglaise des trois mousquetaires Posted on 6 mars 20182 Comments

Vous allez me dire : encore une histoire française réinterprétée ? Hum oui en effet, mais pour notre plus grand bonheur. Vous le savez (peut-être), je ne suis pas ultra fan des séries françaises. Mis à part Dix pour cent que je trouve très réussie, je ne suis pas souvent emballée. Bien entendu, je ne les connais pas toutes. Je dois dire que Versailles me tente plutôt pas mal. Par ailleurs, sachez que la saison 2 sera présentée lors du festival des séries de Cannes. Mais revenons à nos moutons : The Musketeers.

Comme on peut s’en douter, la série traite des aventures des quatre mousquetaires d’Alexandre Dumas. On y retrouve D’Artagnan, Athos, Portos et Aramis. Sans plus attendre, je vous dis pourquoi j’ai beaucoup aimé cette série et pourquoi je l’ai même regardé deux fois !

Résumé : Dans la France du XVIIe siècle, les aventures d’Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan, quatre frères mousquetaires du Roi, sous les ordres du capitaine Tréville, déjouent les complots organisés par le cardinal de Richelieu, le comte de Rochefort et la mystérieuse Milady de Winter…

Pour les rôles masculins

On ne va pas se mentir, le show est très romancé et contemporain. Alors pour plaire au plus grand nombre, il leur fallait des « jeunes premiers ». Quitte à ne pas coller du tout avec l’époque. Mais voilà, si l’on fait abstraction de ce petit détail et qu’on l’on ne regarde que les jeux des acteurs d’un peu plus près (et leurs gueules d’ange), on est conquis. Certains d’entre eux ne vous seront peut-être pas inconnus. Surtout si vous aimez les séries anglaises. Vous retrouverez notamment Tom Burke. C’est un acteur que j’ai découvert dans The Musketeers et que j’ai eu le plaisir de retrouver dans Guerre et Paix. J’ai également l’intention de regarder Strike dans lequel il tient un des rôles principaux. Tom incarne un Athos au caractère bien particulier qui ne vous laissera pas indifférent.

musketeers saison 1

Parmi les trois mousquetaires originaux et je souligne également le jeu d’Aramis qui, à mon goût, rempli très bien son rôle de bourreau des cœurs. Il est interprété par Santiago Cabrera que vous connaissez forcément si vous avez vu la série anglaise Merlin. Néanmoins, mon coup de cœur va à D’Artagnan. Il est joué par Luke Pasqualino. On ne va pas se mentir, son rôle est totalement cliché. Mais je peux vous dire que ça fonctionne très bien. J’ai découvert cet acteur dans Skins. Il y interprétait Freddie aux côtés de Jack O’Connel que vous avez pu voir récemment dans Godless. Quel plaisir de le retrouver (en beaucoup plus sexy) dans The Musketeers.

Gros points positifs de la série : les deux autres personnages forts que sont le Cardinal de Richelieu campé par Peter Capaldi ainsi que le Capitaine Treville joué par Hugo Speers. Je mets cependant un gros bémol sur le rôle de Louis XIII. Bien que Ryan Gage (The Hobbit), l’interprète très bien, je m’interroge sur l’écriture même du rôle qui m’exaspère énormément.

les mousquetaires saison 1

Les rôles féminins ne sont pas en reste

Bien que le rôle de la reine Anne ne me touche pas spécialement, j’aime beaucoup Lady de Winter ainsi que Constance. Le caractère fort de Lady de Winter apporte beaucoup de piment à la série. En revanche, j’aime davantage Constance, sa gentillesse ainsi que la force qu’elle cache en elle. Malheureusement, je n’aime pas vraiment l’évolution de son personnage dans la troisième et dernière saison. Je la trouve un peu too much. Je vous laisse le soin d’en juger par vous-même.

Il y a un rôle féminin que j’ai trouvé particulièrement réussi. Je ne sais pas si ça vient du fait qu’il ne soit présent que dans un seul épisode ou du rôle en lui-même, mais je l’adore. Il s’agit de Ninon Laroque qui intervient dans l’épisode 7 de la première saison. Il s’agit pour moi d’un personnage fort et majestueux. Bien plus que le rôle de la reine Anne en fait. Elle est interprétée par Annabelle Wallis. Si son nom et sa frimousse vous dit quelque chose c’est peut-être grâce à son rôle dans Peaky Blinders.

the musketeers série

L’esthétique du film

Que ce soit avec le jeu des couleurs ou la musicalité de la série, tout est fait pour respecter les codes des films de cape et d’épées. Et ça fonctionne. Bien qu’il y a une trame commune à tous les épisodes, chaque épisode fonctionne seul et à sa propre histoire. L’atout majeur est que l’on ne s’ennuie pas et que les différents épisodes sont d’une qualité constante.

 

Pour autant, je ne dirais pas que cette série est fantastique : elle est très bien. Et c’est déjà pas mal. Certains la jugeront probablement trop clichée. Pour ma part, je l’ai adorée. Le scénario est basique et prend pas mal de liberté avec l’histoire originale ou l’histoire de France en règle générale. C’est une adaptation qui ne veut pas prendre le rôle d’un docu-fiction. Je vous recommande fortement cette série, surtout si vous êtes du genre séries anglaises ou historiques.

2 comments

    1. Ça nous permet de voir un peu leur point de vue sur la question ^^ je te conseille de regarder la saison 2, pour moi elle est aussi bonne que la première. Je suis un peu déçue par la saison 3 mais tout de même assez triste que la série soit arrêtée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *