S01E01 : Pour les sérivores

La saison 2 de Riverdale, une série en dent de scie

La saison 2 de Riverdale vient de se finir, et pour l’occasion je vous propose un petit article sur mon ressenti de la saison 2. Attention, si vous ne l’avez pas fini, je vous conseille de ne pas lire l’article qui suit. Il va contenir pas mal de spoiler qui pourrait vous gâcher le bon déroulement de la série. Si vous souhaitez avoir mon avis sur la série sans spoiler je vous conseille de lire cet article.

Netflix vient d’achever la diffusion de le saison 2 de Riverdale et le moins que l’on puisse dire c’est que cette saison était plus qu’inégale. Autant certains épisodes m’ont tenus en haleine, autant d’autres m’ont très largement fait bailler !

Un côté dark un peu plus marqué

La première saison n’était pas toujours toute rose, après tout, en finissant par un infanticide donc fatalement, la série n’était pas prévue pour être rose bonbon et pleine de licorne. Rappelez-vous, la série finit sur une tentative de meurtre. Très joyeux encore une fois.

Bien que la série garde plusieurs codes d’une teen série, il y a dans Riverdale un côté sombre qui est assez plaisant. Que ce soit les personnages ou la réalisation, ce côté “dark” est exacerbé dans la seconde saison. Jughead prend de plus en plus au sérieux sa position de prince des Serpents, ce qui l’amène à prendre des décisions qui ne sont pas toujours faciles. On y découvre également une Betty beaucoup plus rongée par son côté sombre. Exit la petite nenette qui fait sa psycho en perruque noire. On la retrouve torturée. Allant parfois un peu trop loin. On la sent beaucoup plus divisée et franchement, on aime !

 

Qui retombe parfois comme un soufflé

En revanche, on sent parfois que le réalisateur et les scénaristes ont souhaité rajouter un côté sombre dans tous les aspects de la série. Et ça ne prend pas. Par exemple, l’espèce de petit gang formé par Archie n’est pas vraiment crédible, voir risible. Pour ma part, je trouve qu’ils manquent de hargne et que la seule chose qui transparaît à l’écran est un groupe de lycéens en colère qui se battent pour une cause qu’ils ne comprennent visiblement pas du tout.

Des personnages que l’on creuse

Cette saison a permis de mettre en avant des personnages qui ne l’étaient pas assez dans la première saison. Par exemple Cheyl. Dans la première saison, elle était très clichée. La seconde saison met en avant son côté wonder woman des temps modernes. Notamment dans la seconde partie de la saison. De même, l’idylle qu’elle va déclencher avec un personnage féminin est vraiment très intéressant.

Dans le même esprit, la saison 2 de Riverdale nous fait découvrir un nouveau personnage : Tony. Je ne vais pas vous mentir, au début de la saison je n’en étais pas fan. Je trouvais qu’elle ne servait pas à grand chose sinon de faire-valoir pour Jughead ou pour rendre Betty jalouse. En gros : un personnage cliché et sans intérêt. Heureusement, je me trompais ! Plus la saison avançait et plus son personnage devenait intéressant.

J’ai également adoré l’évolution des personnages de Betty et Jughead qui ont été creusé. En revanche, même si j’aime vraiment ces deux personnages, je suis assez sceptique sur leur couple. Je l’adore mais en même temps il me manque un peu de tension sexuelle. Alors qu’Archie et Veronica en font légèrement trop à mon goût, Betty et Jughead ont un couple qui ne retranscrit pas vraiment l’évolution de leurs personnages. Je les trouve un peu trop sages ensemble. Du moins la majorité du temps. J’adore leur couple mais je trouve qu’il manque un peu de piquant.

archie saison 2 riverdale

Et d’autres qui ne prennent pas

Qui dit personnages mis en avant dit personnages un peu moins bien traités. Pour ma part je n’ai pas du tout apprécié les personnages d’Archie et Veronica. Alors que je les adoraient dans la première saison, j’ai été très déçue dans la seconde saison. Je trouve que leur couple ne prend pas vraiment. Pour ma part je n’ai pas trouvé d’alchimie entre les deux et leur couple prend une grosse place dans la série.

Les personnages seuls m’énervent également. Archie devient un simple mouton qui, visiblement, a du mal à réfléchir par lui-même et Veronica redevient une gentille fille à la solde de ses parents. Je n’ai vraiment pas aimé ces deux personnages qui semblaient pourtant prometteurs dans la première saison. En effet, Veronica semblait réfléchir par elle-même, prendre des décisions sans suivre par instinct tout ce que lui dictent ses parents. Malheureusement, dans la seconde saison de la série elle a, pour moi, perdu tout intérêt. Dans la première saison elle prend le contrepied de l’attitude de son père et, comme par magie, lorsqu’il revient, elle redevient une petite fille naïve et obéissante.

archie veronica

Un avant-dernier épisode vraiment haletant

Comme je vous l’ai dit précédemment, cette saison était vraiment inégale de mon point de vue. Certains épisodes m’ont tenue en haleine alors que d’autres, au contraire, m’ont vraiment déçue. J’ai plus particulièrement adoré deux épisodes : le cinquième et l’avant-dernier. Évidemment, d’autres étaient bons mais ceux-là étaient vraiment top ! On y retrouve de la tension, de l’émotion, du revirement de situation. Bref tout ce qu’il faut pour passer un très bon moment et retenir son souffle.

riverdale saison 2

Mais un dernier épisode encore une fois décevant

Malheureusement, alors que l’avant-dernier épisode nous promet une fin de saison en apothéose, j’ai été vraiment très déçue. Et au vu des échos que j’en ai eu je ne suis pas la seule malheureusement. Les scénaristes et le réalisateur nous promettent de gros retournements de situation qui, malheureusement, n’arrivent pas. Résultat, on se retrouve avec un dernier épisode qui ne donne pas tellement envie d’attendre 6 mois pour voir la suite…

 

Bref, vous l’aurez compris, cette saison comporte beaucoup d’atouts et mérite d’être vue. Cependant attention, vous risquez de vous ennuyer sur certains épisodes. Et dites-moi, qu’avez-vous pensé de cette série ? Une envie de retrouver vos personnages préférés dans votre salon ? Adoptez un petit funko Pop !

2 Commentaires

  1. Je regarde Riverdale avec beaucoup de pincettes, trouvant cette série bien trop surcotée par rapport à ce qu’elle vaut réellement. La saison 2 est pour moi complètement tirée par les cheveux, entre le gang d’Archie (comme tu l’as très bien dit) ou encore la cagoule noire ainsi que le (faux) frère de Betty. D’ailleurs, cette dernière devient de plus en plus détestable : elle juge beaucoup trop Véronica et je trouve leur relation vachement toxique. J’ai même l’impression que la fin de la série divisait les deux couples plutôt que les réunissait (Jug toujours rebelle, Véronica du côté des méchants et Archie qui suit comme un toutou..). Pareil, Jug et Betty sont « plats » tandis que Ronnie et Archie en font trop, comme tu l’as écrit. Et puis je trouve cette série « too much », les personnages sont toujours parfaits et très théâtraux (Cheryl qui s’inonde de sang pour virer sa mère et son oncle…). Deux épisodes m’ont fait rire jaune : celui dans le chalet de Véronica, et l’épisode musical. Au secours l’autotune ! Ce sont des acteurs (enfin, normalement), pas des chanteurs ! Bref, tu l’auras compris, j’aime très moyennement cette série !

    1. Hello Louise,
      Tout à fait d’accord! Et je pense aussi que l’inégalité des épisodes y est pour beaucoup. Passer d’un bon épisode à un qui est plus qu’ennuyeux dénote, à mon avis, une volonté de la production de suivre davantage les calendriers des séries (et donc des pubs), plutôt que de souhaiter faire plaisir aux spectateurs. Pour moi ces deux notions ne sont pas incompatibles mais visiblement les producteurs ont préféré privilégier le calendrier pour cette seconde saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *