insatiable saison 1
S01E01 : Pour les sérivores

Insatiable mérite t-elle vraiment toute cette polémique ?

Je l’avoue, au début, j’avais quelques réticence à regarder cette nouvelle série Netflix : Insatiable. Pourquoi ?  A cause de la polémique de fat shaming qui l’a accompagné dès sa sortie. Pour ma part je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette polémique et je vous dit pourquoi.

Déjà Insatiable, ça parle de quoi  ?

Résumé de la série Netflix Insatiable

Un avocat disgracié reconverti en coach pour concours de beauté prend pour cliente une adolescente brimée et en quête de vengeance. Il ignore alors tout du monstre qu’il est sur le point de libérer…

Netflix insatiable

Pour moi, la série va beaucoup plus loin

Alors oui, le premier épisode est assez tourné autour de la beauté et du fat shaming je vous l’accorde. J’en suis restée assez dubitative. Mais j’ai persisté. Et j’ai bien fait. Plus j’ai appris à découvrir la série, plus je me suis rendue compte que le propos de la série n’était absolument pas aussi bête et méchant que : la beauté est reine. Non. A mon sens elle va plutôt mettre en avant le fait qu’être mince ne fait pas tout et certainement pas le bonheur. Qu’il ne rend pas non plus sympathique ou beau de l’intérieur. Je pense en toute honnêteté que cette polémique est une fausse polémique. Peut-être pour créer un buzz autour de la série à sa sortie car, peut-être en parlait-on en négatif mais certains diront que, au moins, on parlait de la série.

Non vraiment, pour moi cette polémique n’a pas vraiment lieu d’être et je pense même que le poids n’est pas le centre de la série. Ou du moins que les messages qui souhaitent être passés n’y sont pas reliés.

insatiable netflix saison 1

Une série décalée et déjantée

Si je ne comprends pas la polémique de fat shaming, c’est parce que selon moi, il ne faut pas prendre cette série au premier degrés. Elle est totalement délurée. Décalée même. Du coup, on prend plaisir à la regarder. On en rigole, on en pleure parfois. Je pense qu’il ne faut pas prendre la série au pied de la lettre. Même si certains messages sont passés par cette série, ils le sont de manière détournée et totalement éloignée de notre réalité.

 

Pour ma part je vous recommanderai cette série dans laquelle on retrouve Alyssa Milano (Charmed) avec plaisir. On y retrouve aussi Christopher Gorham que j’ai découvert dans Harper’s Island. Une fois que vous prenez le contrepied de cette série, elle est très agréable et vous fera passer un bon moment. Édulcorée, colorée, contrastée, la réalisation elle-même vous incite à ne pas prendre la série trop au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *