Heartbeats netflix
S01E02 : Pour les cinéphiles

Heartbeats, une invitation au voyage

Oyé Oyé, aujourd’hui je vais vous parler non pas d’une série mais d’un film. Mon premier film de type Bollywood. Du moins si l’on met de côté Slumdog millionaire. Encore une fois, je ne vais pas vous parler d’un chef d’œuvre mais plutôt d’un film qui fait du bien.

 

Résumé de Heartbeats :

Kelli, jeune californienne, n’a qu’une raison de vivre : la danse. Elle va à l’encontre de tout et de tous pour vivre sa passion. Alors qu’elle et son crew doivent préparer une chorégraphie pour une compétition qui pourrait changer leur vie, Kelli doit s’absenter une semaine pour un mariage… en Inde. Durant ce voyage, elle fait la rencontre de Aseem qui l’initie à un tout nouveau style de danse. Elle tombe dès lors amoureuse des deux…

 

L’univers de la danse

Dans le Bollywood classique, la danse est partie intégrante du scénario. Elle est là pour faire rêver, pour emporter. Le Bollywood, c’est un peu une comédie musicale à l’indienne. Il porte souvent sur le thème de l’amour. Heartbeats reprend tous ces codes mais à la sauce américaine. La danse est totalement intégrée à l’histoire. Elle ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe. Le personnage féminin principal souhaite en faire son métier. Le personnage masculin également, quelle coïncidence… Si, comme moi, vous aimez la danse, je pense que ce film peut vous plaire. Attention cependant, je parle davantage aux admirateurs de Danse avec les stars plutôt qu’à ceux de Casse-Noisette. Même si les pas sont assez beaux à voir, on voit chez certains acteurs une bonne réalisation mais une technique qui reste approximative. Je me trompe peut-être, je ne suis pas vraiment une professionnelle…

Heartbeats film danse

Une Inde romancée qui invite au voyage

Sans trop vous spoiler, Heartbeats parle d’une histoire d’amour. En reprenant les codes du Bollywood il ne faut pas s’attendre à autre chose après tout. D’autant que le film se déroule durant un mariage en Inde. 1er dépaysement : le pays, les paysages de la ville où sont tournées certaines scènes. 2ème dépaysement : le choc des cultures, mais surtout les traditions reliées à la cérémonie du mariage. Tout invite au voyage, à la découverte. On se retrouve très rapidement happé à l’autre bout du globe et c’est plutôt plaisant.

En revanche, on voit très vite que la situation est assez romancée. Le réalisateur ne montre qu’un seul visage de l’Inde : celui des jeunes de la nouvelle génération, ceux avec des us et coutumes progressistes. Ce n’est pas pour autant mal venu car le ton du film est assez léger. Certains thèmes, liés à l’Inde sont abordés au détour d’une conversation comme les castes par exemple, ou la pauvreté dans les villages. Bien que laissé de côté, ces éléments ne sont pas pour autant totalement occultés.

heartbeats netflix

Un feel good movie

Évidemment, le film finit bien. Ce n’est pas une grosse surprise non plus ! C’est un peu le concept du feel good movie. Des soucis parentaux, un triangle amoureux, un amour impossible (que de vrais problèmes…) et une happy end, voilà ce qui peut résumer ce film. Mais vous savez quoi ? On s’en fiche. Déjà parce que l’acteur principal Amitash Pradhan est vraiment canon, et ensuite parce que l’on est prit très rapidement dans le tourbillon de ce mariage indien.

 

Quoi qu’il arrive, je recommande chaudement ce film aux amateurs de danse, de comédies romantiques ou aux amateurs de films Bollywood.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *