godless serie netflix
S01E04 : Les coups de coeur

Godless, la nouvelle série Netflix à voir d’urgence

Disons que ce week-end a été pour moi relativement reposant et quasiment parfait ! Programme ? Inauguration du marché de Noël à Strasbourg, ses belles illuminations (sans oublier son vin chaud à la framboise), des moments entre amis et le binge watching de la dernière série Netflix : Godless. Je dois dire que j’ai été vraiment surprise par cette série. Je ne sais pas si l’ambiance pluvieuse qui régnait dehors à contribuer au fait que j’ai adoré la série ou pas. Comme je vous le disais dans cet article, je pensais fortement regarder cette Godless, mais pas aussi vite et la dévorer de la sorte. 1 journée et 2h, voilà grosso-modo le temps qu’il m’a fallu pour regarder la saison entière de cette mini-série.

 

 

Résumé de Godless :

Frank Griffin, un hors-la-loi semant la terreur dans l’Ouest américain des années 1880, traque Roy Goode, son ex-partenaire, devenu un ennemi. Durant sa quête, il se retrouve à La Belle, Nouveau Mexique – une ville entièrement bâtie et régie par des femmes.

Godless saison 1

Une ambiance Western parfaitement réalisée

Je vais être franche avec vous, je ne suis pas vraiment fan de l’ambiance western. Souvent trop violente, trop étrangère à mes envies, mes aspirations. C’était le gros frein qui me laissait septique concernant Godless. Et pourtant, surprise : j’ai beaucoup aimé l’ambiance. Elle est très proche des westerns classiques. D’autant que le synopsis de base est consacré à une petite ville minière et un  gang qui sème la terreur dans le coin. Bon, en soi rien de très original face à Lucky Luke Ahah. Le moins que l’on puisse dire cependant c’est que la réalisation est parfaitement exécutée. Les couleurs sont magnifiques et les plans, bien que classiques bien réalisés.

On retrouve une omniprésence de la terre. Parfois sèche, rude, impitoyable, parfois nourricière (quoi que, pas tellement). Heureusement ils nous font grâce de la petite boule de paille qui flotte dans l’air aride lors des duels. Ouf ! Et pourtant, on sent le poids très lourd de cet air qui semble parfois irrespirable.

serie netflix

Le Girl Power aux premières loges

Voilà le pitch de Godless : lors d’un terrible accident, la quasi-totalité des hommes du village est tuée dans la mine de la ville de La Belle. Les femmes se retrouvent alors livrées à elles-mêmes. Elles doivent s’adapter, tout réapprendre pour ne pas laisser leur ville dépérir. Malgré tous leurs efforts, elle reste une ville sans trop d’animation.  On sent pourtant la volonté de fer de certaines de ces femmes qui veulent se battre, ne pas se laisser aller. D’autres quant à elles sont prêtent à croire le premier homme venu.

Je pense que le Girl Power est principalement incarné par deux personnages : Alice Fletcher et Marie Agnès. Ils sont puissants et dégagent une volonté d’aller de l’avant, de s’en sortir dans le western de la fin des années 1800. Un monde dirigé par les hommes. On retrouve dans Godless d’autres personnages féminins très puissants comme Mrs Dunne ou Louise.

Godless saison 1

Des acteurs qui portent la série

Dans la liste des acteurs présents on retrouve des têtes connues dans les personnages principaux. Alice Fletcher est incarnée par Michelle Dockery (Downton Abbey). Ce n’est pas l’actrice que je préfère et je dois dire que l’on retrouve beaucoup de la froideur de Mary Crawley dans son interprétation d’Alice. Après tout, incarner un personnage dans une série comme Downton Abbey durant 6 ans doit laisser des traces. Pour autant, j’aime beaucoup Alice. Cette froideur était nécessaire dans l’interprétation. Si comme moi vous avez vu l’intégrale de Downton, ne vous inquiétez pas, au bout de 5min vous ne verrez plus qu’Alice Fletcher.

Le rôle principal masculin est interprété quant à lui par notre bon vieux Jack O’Connell (Skins).  On ne va pas se mentir, il a ce que l’on appelle « la gueule de l’emploi ». Je ne vais pas dire que l’on retrouve Cook dans Roy Goode, ce ne serait pas correct. Mais l’on retrouve une certaine forme de malaise, de violence. J’ai vraiment adoré ce personnage. L’interprétation de Jack est très belle et émouvante. Sans trop en rajouter, il arrive à nous faire comprendre les sentiments de Roy.

Vous retrouverez également entre autre Merritt Wever vue dans New Girl ou encore Thomas Brodie-Sangster que l’on ne présente plus. Si le nom ne vous dit rien, sa tête vous dira forcément quelque chose #LoveActually.

Jack O Connell Godless

Comme souvent, j’ai peur d’en dire trop et je veux vraiment vous laisser la possibilité de découvrir la série au fil de ses épisodes. Si vous êtes totalement hermétique à l’ambiance western, je ne pense pas que cette série soit pour vous. Mais si, comme moi, ce n’est pas trop votre tasse de thé mais pourquoi pas : allez-y, Godless vaut le coup ! Vous y trouverez des moments émouvants, de l’action, de l’enquête… Godless est une mini-série de 7 épisodes. En revanche, certains peuvent durer plus d’une heure. Cependant, je vous garantis que vous ne trouverez pas le temps long. A voir d’urgence ! Pour les amateurs de chevaux, cette série est aussi faite pour vous !

4 Commentaires

    1. Oui! Je te la conseille vraiment dans ce cas! Après, j’ai lu une critique de Melty qui, eux, trouvaient que les femmes n’étaient pas assez présentes et que les hommes étaient au centre de la série. Ce n’est pas faux, mais ça n’enlève en rien le caractère bien badass de certaines ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *